Cartes Visite

Configurez votre produit

Cartes Visite

Vous avez besoin d’aide ?

Contactez notre service clientèle

05 24 35 89 49 / 05 24 33 69 12

Tarifs

Prix HT

Dh

TVA

Dh

Prix TTC

Dh


 

Une résolution d’au moins 300 DPI

Une bonne résolution est essentielle pour que le graphisme soit propre et professionnel au moment de l’impression. Pour imprimer un logo ou toute autre illustration, il faut que la résolution soit haute pour que l’image ressorte nette.

Idéalement, si vous devez imprimer un flyer ou un document A4, il faudra privilégier une résolution minimale de 300 pixels/pouce. Par contre, s’il s’agit d’une affiche de plus grande taille, vous pourrez facilement adopter une résolution de 600 pixels/ pouce.

Cela permet d’avoir un rendu optimal et une image parfaitement distincte sur une longue distance.

Des couleurs CMJN

Le réglage de la couleur est une étape importante avant l’impression.

En effet, les couleurs affichées sur l’écran de votre ordinateur ne seront pas exactement les mêmes sur le papier imprimé. L’intensité des coloris peut se dégrader, ce qui aura une incidence fâcheuse sur l’aspect visuel du document.

Pour ce faire, il est préférable de travailler les couleurs des images de votre fichier en CMJN (Cyan Magenta Jaune Noir) au lieu de RVB (Rouge Vert Bleu). Ce mode colorimétrique permet de reproduire une large variété de couleurs à partir du mélange des couleurs primaires.

L’utilisation d’images vectorielles

Il existe plusieurs façons de créer des visuels, mais en tant que graphiste, il est fortement recommandé de concevoir une image vectorielle. Cette dernière sera composée de plusieurs formes géométriques au lieu de pixels. Qu’est-ce que ça change ? Cela vous permet ensuite de l’agrandir ou la rétrécir sans perdre sa qualité.

C’est très important au moment de l’impression ! L’image vectorielle ne pourra pas être dégradée et restera bien nette, peu importe le format.

Par ailleurs, vous pourrez la conserver pour la réutiliser ensuite pour d’autres travaux.

L’ajout d’un fond perdu

Il est souvent le grand oublié des graphistes ! Pourtant, l’ajout de fond perdu offre une marge de manœuvre pour un éventuel redimensionnement au cours de l’impression du fichier. Celui-ci ne doit pas contenir d’élément indispensable au document (logo, caractères, visuel…).

De ce fait, vous devez absolument ajouter des  marges de 5 mm environ à votre fichier. Ce débord sera ensuite éliminé pendant la coupe du document final, pour ne conserver que la partie centrale et principale.

Pour la qualité de votre création et la satisfaction du client, il est important d’adapter votre démarche lorsque vous préparez un fichier pour l’impression. Il est nécessaire de maîtriser les paramètres techniques de mise en page pour produire un document de qualité qui poussera vos clients à faire appel régulièrement à vos services.

Format du fichier

Il existe plusieurs formats d’image prédéfinis (JPG, PNG, BMP…) que vous pouvez utiliser pour diffuser votre fichier en ligne. Sauf que pour nous envoyer votre document, il faudra tabler sur un format plus professionnel.

- JPEG Haute résolution de préférence : le plus simple et le plus fiable !
Le fichier JPEG est couramment utilisé chez les imprimeurs car les logiciels In-Design et QuarkXpress permettent d'exporter en JPEG. Il est multi-plateformes. C'est un format qui permet de réduire la taille des fichiers. Le JPEG autorise le CMJN, le RVB, les niveaux de gris, le bitmap, mais il ne peut pas enregistrer les couches alpha.

- TIFF (Tagged Image File Format)
Le TIFF est aussi généralement accepté par les imprimeurs. Il prend en charge les images aux traits, les images RVB et CMJN, les images en niveaux de gris, les tracés vectoriels, les masques et les calques. C'est un format ouvert pour le bitmap ce qui signifie que l'on peut modifier certains paramètres, tels que le contraste ou la colorimétrie avec un logiciel de PAO.

- PDF (Portable Document Format)

Le PDF, format de fichier transférable, prend en compte aussi bien les images bitmap que les images vectorielles. Il peut enregistrer les calques, les tracés et les couches. Il peut convertir aussi des fontes, des profils ICC, des couches alpha, de la transparence, etc.

Les parties qui sont pixellisées peuvent être compressées avec le format de compression sans pertes ZIP. Une fois un PDF enregistré, les éléments inclus dans la mise en page ne sont pas accessibles, notamment les calques, les couches et les tracés. Le format PDF permet l'exportation en plusieurs modes colorimétriques: le trait, le niveau de gris, le RVB, le CMJN et les couleurs indexées. C'est le format idéal pour l'édition, quelqu'un qui n'a pas de logiciel d'images pourra toujours ouvrir son PDF avec Acrobat Reader. De plus vous pouvez saisir des commentaires sur le PDF, ou protéger votre fichier avec un mot de passe. Bref, le PDF est le format ideal pour l'impression chez imprimerie.ma.

To Top
//executer la fonction calcule tarif en chargement de la page